Relation de soutien, psychothérapie et art thérapie

Où ?

Psychologue, art thérapeute et psychothérapeute à Montpellier 34070, je me situe au 431 avenue des Bergamotesà trois minutes à pied de l’arrêt de tram les Sabines, sur rendez-vous au cabinet des Grisettes : un lieu dédié au mieux-être et au soin et réunissant trois kinésithérapeutes, un ostéopathe et un psychologue clinicien,  art thérapeute et psychothérapeute à Montpellier.
La rencontre au cabinet ouvre à un échange privé, à des entretiens à visées psychothérapeutiques et/ou à une relation de soutien vis-à-vis d'une difficulté précise que vous rencontrez dans votre vie. Le vécu de chacun peut se déposer dans l’intimité du lieu et de la rencontre. Il s’agit alors de reprendre du souffle, de l’espace, de se déplacer vis-à-vis des problématiques qui laissent en souffrance. Les entretiens passent souvent par la parole, mais pour les enfants ou pour ceux qui le souhaitent, l'expression peut aussi se faire par l'art-thérapie, le jeu, l'expression corporelle... Dans tous les cas, vous êtes accompagné à réintroduire un mouvement libératoire vis-à-vis des difficultés rencontrées.

Pourquoi une psychothérapie ? Pourquoi une relation de soutien ?

Les buts d’une psychothérapie ou d'une relation de soutien sont vastes. Si la deuxième concerne plutôt une problématique précise et la première un remaniement plus large de l'existence, globalement, on peut réunir différents thèmes qui amènent à s'engager dans ces types de travail :
  •  Vivre mieux, c’est-à-dire établir une plus grande harmonie à l’intérieur de soi et avec les autres, être plus en adéquation avec ses désirs et son environnement, améliorer l’adéquation entre ses valeurs et la réalité de sa vie.
  • Libérer l’énergie utilisée pour gérer les dysfonctionnements psychologiques pour l’investir dans l’action et la relation.
  • Faire face à une crise existentielle.
  • Cheminer dans des deuils difficiles à faire.
  • Rebondir suite à un traumatisme.
  • Modifier des comportements qui nuisent au mieux-être.

Qui consulte ?

Les manifestations qui amènent à consulter sont souvent des peurs, des angoisses répétitives, des relations destructrices, des insomnies, des deuils non élaborés, l’absence de désir, et globalement un mal-être, une difficulté à vivre sa vie pleinement, un manque de confiance en soi…
De même, souvent, on consulte au moment où l’on constate qu’une difficulté dans la vie persiste, que l’on n’arrive pas à s’en débarrasser seul et qu’elle finit par produire une douleur morale ou physique. Cette souffrance peut être ponctuelle, par exemple au moment d’un deuil ou d’une séparation, ou au contraire s’inscrire dans le temps comme lors d’une dépression, de douleurs physiques chroniques ou de la répétition d’un symptôme. L’origine de la difficulté peut représenter une énigme mais s’accompagne souvent de questions auxquelles la psychothérapie peut apporter des réponses et, surtout, des effets positifs.

Comment ?

Comme psychothérapeute à Montpellier, mes orientations sont tout à la fois psychanalytiques et phénoménologiques.
Le travail de psychothérapie s'engage à partir des difficultés vécues par la personne. Dans le cas d'un travail par la parole, la personne est accompagnée à donner sens à ses difficultés, à ses symptômes, pour progressivement s’en dégager. Dans le cas d'un travail par le biais de la création, elle est accompagnée à donner forme à ses difficultés, sans parfois même s'en rendre compte. Ainsi, qu'il s'agisse de la parole ou de la création, le projet est le même : il vise une modification du rapport à soi, à ses difficultés, à son environnement ainsi que le déploiement des potentialités.